Réponses d'experts

Grammaire : fonction des mots dans une phrase

Grammaire : fonction des mots dans une phrase

L’analyse grammaticale permet de déterminer la fonction de chaque mot dans une phrase. Nous vous proposons un mémo pour identifier facilement les fonctions de chaque mot.

Phrase et proposition : quelle différence en grammaire ?

Une phrase simple n’est constituée que d’une seule proposition.

Exemples : « Elle regarde le jouet. », « Il est beau. »…

Une proposition est formée autour d’un verbe conjugué. Il y a donc autant de propositions que de verbes conjugués dans une phrase.

Exemple : la phrase « Nous avons joué avec les ballons que nous avions commandé. » se compose de deux propositions, la première « Nous avons joué avec les ballons » et la seconde « que nous avions commandé. »

Fonctions verbe, sujet et attribut du sujet

Verbe

Il faut tout d’abord identifier le verbe conjugué de la proposition.

Le verbe peut être un verbe simple ou une locution verbale. Une locution verbale se compose d’un groupe de mots qui fait fonction de verbe

Exemples : « Elle a besoin de son arrosoir. », « Vous tenez compte des enfants ? »…

On distingue deux types de verbe.

  • Les verbes d'action décrivent un évènement qui se déroule : « Elle mange. »
  • Les verbes d'état dressent un constat (être, paraitre, demeurer, rester …) : « Elle est triste. »

Sujet

On identifie différents types de sujet.

  • Le sujet agent est actif : « Elle mange. »
  • Le sujet patient ressent : « Elle souffre. »
  • Le sujet bénéficiaire est passif : « elle est accueillie. »

Attribut du sujet

L’attribut du sujet est un mot ou un groupe de mots qui décrit, par l’intermédiaire d’un verbe d'état ou d'apparence, le sujet.

Exemple : « Ce gâteau est bon. », où « bon » est attribut du sujet « ce gâteau ».

Exemple : « Manon passe pour une gourmande. », où « pour une gourmande » est attribut du sujet « Manon ».

Fonctions compléments du verbe

Le verbe peut être associé à un ou plusieurs compléments.

Complément d'objet direct (COD)

Le COD répond à la question « qui ? » ou « quoi ? »

Exemple : « Elle mange un sandwich. », la question à formuler est « elle mange quoi ? », et la réponse « un sandwich » constitue le COD.

Exemple : « Il aime sa voisine. », la question est « il aime qui ? », le COD est « sa voisine ».

Complément d'objet indirect (COI) et second (COS)

Le COI répond à la question « à qui ? » ou « à quoi ? ». Il se construit avec une préposition (sauf si c’est un pronom).

Exemple : « Elle parle à sa tante. », la question est « elle parle à qui ? », la réponse « sa tante » qui forme le COI.

Exemple : « Elle lui parle. », la question est toujours « elle parle à qui ? » et la réponse « lui » forme le COI.

Le COI est appelé complément d'objet second (COS) s’il y a déjà un COD associé au verbe de la phrase.

Exemple : « Elle écrit une lettre à son frère. », où « une lettre » est COD et « à son frère » COS.

Exemple : « Elle lui écrit une lettre. », où le pronom « lui » est COS et « une lettre » COD.

Complément d'agent

Le complément d’agent intervient dans une tournure passive pour définir celui qui fait l’action, qui est subie par le sujet.

Exemple : « Le gâteau est mangé par Manon. », où « Manon » est le complément d’agent qui fait l’action de manger, subie par le sujet « gâteau ».

Complément circonstanciel

Le complément circonstanciel (CC) précise les circonstances autour de l’idée portée par le verbe : lieu, temps, manière, but, etc.

Exemple : « Je mange chez ma grand-mère. », où « chez ma grand-mère » constitue le CC de lieu.

Exemple : « Il voyage en avion. », où « en avion » représente le CC de manière.

Fonctions internes au groupe nominal

Cela concerne un mot ou un groupe de mots associé à un nom, sans l’intermédiaire d’un verbe.

Épithète

L’épithète est un adjectif. Il apporte une précision sur le nom auquel il se rapporte.

Exemple : « Le bon gâteau. », où « bon » est épithète.

Apposition

L'apposition est un nom, un pronom, un infinitif ou parfois une proposition, qui apporte aussi une précision sur le nom auquel elle réfère. Elle est placée entre deux virgules à côté du nom.

Exemple : dans la phrase « La jeune fille, élève au collège, était très gourmande. », l’apposition est formée par « élève au collège ».

Exemple : « Le prince lui-même l’a entendu. », où « lui-même » constitue l’apposition.

Apostrophe

L'apostrophe désigne celui à qui on s’adresse 

Exemple : « Manon, ne mange pas de deuxième gâteau ! », où « Manon » est l’apostrophe.

Vous vous voulez approfondir vos compétences en français ?

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

Réactions à propos de cette astuce

0 caractères (70 minimum)

Conseils : Le démarchage commercial est interdit

Les déclinaisons en français

Les déclinaisons en français

Risques et conséquences d'une fraude aux examens

Risques et conséquences d'une fraude aux examens

Assurance scolaire : comment bénéficier d’une aide pédagogique ?

Assurance scolaire : comment bénéficier...

 

Demande de devis

Cours à domicile et soutien scolaire.

Obtenez un devis gratuit correspondant aux besoins de votre enfant.

Soutien scolaire

Poser une question

Téléchargements

Le guide du soutien scolaire
Le guide du soutien scolaire

Guide, question-réponses, astuces
112 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5700 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Le guide pratique
Clair et complet, notre guide vous permet de faire le tour de la question.


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides